Tutti la Réunion

L'antenne réunionnaise de Passeurs d'Arts ouvre ses portes!

 

Un pianiste passionné de pédagogie, des enseignants, des parents d’élèves, des musiciens et des danseurs... Le tout sous l' oeil avisé et bienveillant d'un poète-économiste investi dans de nombreux projets sociaux... Ce joyeux gang réunionnais a croisé la route de Passeurs d'Arts en juillet 2013 et la convergence de nos projets a sonné comme une évidence.

 

L’Ile de la Réunion est une rencontre à elle toute seule. Fusion de peuples et de cultures de trois continents, creuset dans lequel l’intégration est à la fois une opportunité et un défi, une richesse et une fragilité.

 

Les trois premières municipalités contactées ont toutes accepté d'ouvrir leurs portes à Passeurs d'Arts. 

 

L'antenne réunionnaise est ainsi née transformant une belle idée en une réalité et surtout un avenir pour nos enfants. 

 

Notre équipe :

Pierre VIDOT Parrain / La Vavangue Kivi

Vincent CASTAGNET Administrateur

Bernard RAKOTONDRAINY  Directeur du développement des pratiques

pédagogiques

Marie-Paule DELTOUR Canne d’Eau

Jean-Paul JANSEN CIMARUN

David LANNIC

Jean-Claude LISE

Philippe LUCAS

Celia NORTHAM

Saholy RABIAZAMAHOLY

Structures partenaires : la Vavangue Kivi, Canne d’Eau, Fédération Musicale de La Réunion, Conservatoire à Rayonnement Régional, Orchestre REunionnais d'HArmonie, Pôle Régional des Musiques Actuelles, Konpani IBAO, Foyer des Jeunes de La Source, Prévention PEI, Centre d’Informatique Musicale et Audionumérique de la Réunion

La communication des coeurs

Loin d'être marginalisée par la révolution technologique et numérique que nous connaissons, la création artistique et culturelle apparaît de plus en plus comme ressource pour le développement, et le secteur culturel devient aujourd’hui le lieu de nouveaux enjeux :

 

- enjeux économiques, avec des industries culturelles et créatives qui placent les créateurs dans une posture d'entrepreneur sur les marchés ;

 

- enjeux culturels liés à la préservation des identités et à la diversité culturelle face à une mondialisation perçue comme facteur potentiel d’uniformisation ;

 

- enjeux sociaux, face aux multiples crises (alimentaire, climatique, énergétique, financière, économique) qui touchent gravement les pays et qui exigent la création de nouvelles solidarités ;

 

- enjeux politiques, enfin, qui demandent une réinvention de la démocratie, pour  prendre en compte toutes les aspirations humaines orientées vers le développement culturel et pour les satisfaire.

 

 

 

Dans le domaine de l'Esprit, de l'Art... du Culturel, les projets ont inéluctablement le caractère unique de  prototype et demandent  de se placer dans le long terme pour une réussite durable et non pour un succès éphémère.

 

De ce point de vue, le projet Passeurs d'Arts à la Réunion adopte particulièrement ce caractère. Il présente les atouts nécessaires pour amplifier l'intégration sociale et les solidarités entre des réunionnais multimétisses.

 

A La Réunion, le métissage culturel génère une identité originale. A travers une tradition, symbiose de pratiques et manières de vivre en communauté, il façonne et ancre un peuple dans son identité, son histoire, son  patrimoine, son territoire, et son devoir de mémoire libéré.

 

La pratique démocratique du vivre ensemble implique alors une intégration politique cohérente et pérenne, laquelle dans ces conditions permet de construire une économie de belle nature et un avenir commun.

 

À ce tournant historique où la mondialisation organise la marchandisation de la culture et l'atomisation des arts par le marché, le métissage culturel, une fois débarrassé de toute velléité de domination d'une de ses composantes, authentiquement hybride, se révèlera comme un facteur déterminant de paix et de cohésion sociale dans toutes les communautés humaines.

 

"La vavangue - kivi", partenaire de Passeurs d'arts et de "Canne d'eau", souhaite aussi mettre en œuvre des méthodes novatrices expérimentées ailleurs (notamment dans le domaine de l'histoire des réunionnais) pour que ceux-ci, mieux au fait de l'évolution historique de leur vie quotidienne, puissent participer plus  activement au développement du mieux "vivre ensemble". Ainsi cette aspiration, naturellement humaine, ne sera pas réduite à un vœu, une utopie ou une incantation, mais engendrera une dynamique concrète qui nous conduira sur un itinéraire de développement intégral et solidaire.

 

Ainsi, les prestations des danseurs de "Canne d'eau" sur des mélodies de compositeurs créoles et des rythmes indiens et africains, s'inspirant du genre des danses européennes, est un exemple de ce métissage artistique fondateur de solidarités pérennes pour faire de cette offrande à la Musique et à la Danse un fleuron de la tradition réunionnaise à partager.

 

Des orchestres symphoniques d'enfants s'expriment avec passion et virtuosité dans des genres empruntés à la tradition de leur pays. Je souhaite  que Passeurs d'Arts, tout en abattant les murs qui séparent trop souvent le grand public du grand répertoire, inscrive à son répertoire des œuvres musicales  du terroir et de la tradition réunionnaise.

 

 

"Je me  demandais si la musique n'était pas l'exemple unique de ce qu'aurait pu être - s'il n'y avait pas eu l'invention du langage, la formation des mots, l'analyse des idées - la communication des âmes "*

 

 

Ne doutons pas, comme le grand écrivain, car nous sommes convaincus que la Musique et Passeurs d'Arts rendent possible, au-delà des mots et des idées, la communication des cœurs.

 

Pierre-Raphaël VIDOT 

 

*Marcel Proust, La prisonnière (À la recherche du temps perdu)

Abonnez-vous pour recevoir les news de Tutti, Passeurs d'arts

© 2019 by Passeurs d'Arts

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram