Quand le monde va mal...

27/03/2016

Lorsque tout parait gris et sans espoir, quand j'en entends décider que rien n'est possible dans certains quartiers, je ne peux pas m'empêcher de penser à ma rencontre avec le Maestro José-Antonio Abreu, créateur du plus merveilleux système d'éducation sociale par la musique, et cela au Venezuela, un des pays parmi les plus dangereux du monde...

 Je demandais au Maestro, après avoir passé plusieurs jours au cœur de son fameux système, où était le miracle, comment pouvait naître cette passion des enfants pour l'orchestre et comment celui-ci avait une si grande importance pour attiser leur enthousiasme. Il me prit la main et déclara : pour nous, chaque enfant est un Prix Nobel potentiel ; c'est notre devoir, notre responsabilité de lui donner ce que la vie a de meilleur... Et quand les problèmes sont malgré tout très importants (à Caracas, tout peut arriver, l'insécurité est très grande) et que nous constatons que l'enfant va mal, le chef d'orchestre, un professeur ou un autre membre du "système" le remarquent et tous s'unissent pour trouver une solution, parce qu'il y en a toujours une.

C'est la philosophie "Passeurs d'Arts"... Nous ne sommes pas là pour simplement donner des cours de musique. Nous en sommes convaincus, l'orchestre est le plus bel outil social que l'homme ait à sa disposition ; un moyen de vivre ensemble extraordinaire... Et nous devrions nous en passer ?

J'entends souvent certains politiques affirmer que l'on ne peut pas s'occuper de tout le monde ; en disant cela, on se donne bonne conscience et on ne s'occupe de personne (sauf peut être de la quantité infinitésimale qui profite de tout !).

Quand le monde va mal, rien n'est assez bon pour protéger les générations futures de l'échec, de la misère, de l'exclusion. Dans un orchestre Passeurs d'Arts, quelles que soient leurs origines, les enfants vont bien...

 

 

--------------------------------------------------------------------

 

 ...parce que les arts sauvent...  Jean-Claude Decalonne

4 minutes pour comprendre Passeurs d'Arts

Redistribuons la chance...

Emmanuelle Redeger

Aidez notre action

 

Adhérez à notre association

 

 

Please reload

Article proposé

TUTTI, parce que ça veut dire ENSEMBLE !

May 5, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Abonnez-vous pour recevoir les news de Tutti, Passeurs d'arts

© 2019 by Passeurs d'Arts

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram