Armando, 17 ans, altiste du Sistema, assassiné...

Aujourd'hui, le monde de la musique est en deuil. Armando Canizalez, 17 ans, altiste dans un de ces orchestres juveniles du Venezuela qui font notre admiration, est tombé sous les balles des soldats de la Garde Nationale.

 

Il est la trentième victime des manifestations qui font face depuis 33 jours au régime totalitaire de Maduro, dictateur impitoyable qui, après avoir fait main basse sur les richesses de son pays, après avoir appauvri et affamé son peuple, n'hésite plus désormais à assassiner ses propres enfants lorsque ceux-ci se révoltent.

Nous, amis, observateurs admiratifs de la fondation pour la musique, restions jusqu'à aujourd'hui sur une certaine réserve, peu désireux d'attirer la vindicte du régime sur un système qui permet à plus de 700.000 enfants et jeunes de toutes origines sociales (essentiellement les plus pauvres) de bénéficier d'une éducation d'une très grande qualité. Depuis 42 ans, ce fameux Sistema créé par le visionnaire José Antonio Abreu, traverse les régimes et les politiques les plus divers, Et tout le monde en faisait autant, pour éviter que ce modèle extraordinaire d'éducation sociale par la musique s'arrête. Aujourd'hui, le grand Maestro Gustavo Dudamel, issu du système, s'adresse par une lettre ouverte au Président Maduro pour le supplier de cesser les violences envers son peuple.

Depuis deux ans, José-Antonio Abreu n'apparait plus en public... On le dit vieux et malade, mais certains de ses amis ou élèves proches sont surpris d'un tel retrait. L'homme est certainement le plus populaire du Venezuela, considéré comme celui qui aura réussi à éduquer par l'art et à démontrer que les pauvres avaient autant de talent que les autres !

Chez Passeurs d'Arts en France, beaucoup de nos professeurs sont vénézuéliens et ils nous expliquent combien leurs familles et leurs amis rencontrent de difficultés dans leur vie quotidienne. J'ai rencontré il y a quelques jours des musiciens du Simon Bolivar Orchestra, tristes et résignés mais qui m'expliquaient leur combat pour maintenir le système éducatif en marche, au prix de très nombreuses heures de bénévolat pour permettre de poursuivre ce qu'ils considèrent être le plus merveilleux modèle d'éducation à offrir aux enfants du pays.

Mais aujourd'hui, la tristesse est grande dans le monde du Sistema. Armando était une part de la fierté de ces orchestres juvéniles. Il était un artiste talentueux, assassiné d'une balle dans le cou (quelques secondes après cette image)... Ses notes, désormais, manqueront toujours à ceux de sa famille, de ses amis... À eux et à tous ceux qui sont dans la peine après cet acte ignoble, nous signifions notre indignation face à la barbarie et affirmons notre solidarité avec les artistes vénézuéliens.

---

Passeurs d'Arts

 

 

 

 

Please reload

Article proposé

TUTTI, parce que ça veut dire ENSEMBLE !

May 5, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Abonnez-vous pour recevoir les news de Tutti, Passeurs d'arts

© 2019 by Passeurs d'Arts

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram