Le Maestro José-Antonio Abreu est mort...

25/03/2018

Notre guide, notre modèle, celui qui a permis à des millions d'enfants et d'adolescents du Venezuela d'avoir une vie d'une richesse infinie vient de s'éteindre. Jamais personne au monde n'avait réussi à mieux démontrer que la musique possède des vertus capables de soulever des montagnes. José-Antonio Abreu a prouvé au monde entier que l'orchestre est l'outil social le plus puissant que l'homme ait jamais eu à sa disposition.

 La vision sociale du Maestro a transformé la jeunesse la plus démunie du Venezuela en lui offrant une structure éducative inédite et une fierté immense. Personne avant lui n'avait imaginé que les capacités des enfants sont illimitées, que le fait de les plonger dans une activité musicale intensive allait les transformer en êtres assoiffés de connaissance.

Nous savons combien il a pu influencer tous les êtres sensibles de la musique, des grands chefs d'orchestres aux compositeurs, en passant par les interprètes les plus illustres (Maurice André m'avait raconté son respect pour Abreu et son œuvre).

Je n'oublierai personnellement jamais ces moments passés avec le Maestro pendant lesquels j'ai pu mesurer la dimension extraordinaire de l'homme. Des années plus tard, je me souviens très exactement de chaque mot prononcé. J'avais passé plusieurs jours dans le centre social d'éducation musicale de Caracas et j'étais ébahi de tout ce que j'avais vu et ressenti : la perfection, l'envie, l'enthousiasme, l'esprit de solidarité... Je demandais d'où venait ce miracle et le Maestro me dit : "Chaque enfant est un Prix Nobel potentiel. Il est de notre devoir de lui offrir ce qu'il y a de meilleur pour le faire grandir et l'épanouir. Et quand il y a un problème, le chef d'orchestre ou un professeur, ou quelqu'un de notre administration le remarque et tous ensemble nous en discutons et nous trouvons une solution parce qu'il y en a toujours une." Depuis, nous appliquons ce principe chez Passeurs d'Arts et bien d'autres... Il est si facile de sauver des enfants de l'échec, de l'ignorance, de l'exclusion.

 Gustavo Dudamel et le Maestro Abreu, complicité et admiration mutuelle.

 

 

 

 

Nous n'oublierons jamais les moments partagés avec le Maestro, ses conseils, sa confiance envers les enfants, quelle que soit leur origine sociale.

Emmanuelle Redeger et Jean-Claude Decalonne, fondateurs de Passeurs d'Arts

 

 

 

 

 

Please reload

Article proposé

TUTTI, parce que ça veut dire ENSEMBLE !

May 5, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Abonnez-vous pour recevoir les news de Tutti, Passeurs d'arts

© 2019 by Passeurs d'Arts

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram