Passeurs d'Arts... Pour que jamais aucun enfant ne nous reproche de n'avoir rien fait !

08/05/2018

Déclaration en forme de réquisitoire

Jean-Claude Decalonne

 

 Les déserts culturels, dans les cités comme dans les zones rurales, sont en grande partie responsables du niveau très faible d'instruction des enfants (et des plus de 20 % de taux d'illettrisme constatés sur certains territoires). Ces observations sont faites en France, nation qui laisse croire au monde entier qu'elle est un modèle de culture !

 

Depuis quinze ans en France, le nombre d’enfants pratiquant la musique est en chute constante et inquiétante. Ce très faible accès aux pratiques artistiques constitue l’une des grandes inégalités sociales car on sait que les populations défavorisées, celles qui auraient le plus besoin d’art sont précisément celles qui n’y ont absolument pas accès.

 

Ce constat révèle l'un des plus importants écueils du modèle éducatif de notre société, une inégalité des chances extrêmement grave.

Pourtant, des solutions existent ; les Passeurs d'Arts en proposent une, infaillible ; l'échec, la délinquance et autres fléaux disparaissent totalement ! Au Venezuela est né un programme qui a fait ses preuves et qui concerne aujourd’hui un million d’enfants. Programme suivi et reproduit dans 45 pays depuis 40 ans. Nous espérions être le 32è, puis le 35è, puis le 40è et au final, on sera certainement le dernier parce que le courage et la lucidité politique  manquent dans notre pays pour accompagner un programme aux effets immédiats mais qui ne flattera son image que dans quelques années.

 

 Lorsqu'un outil d'éducation d'une telle efficacité est à notre portée, quand la preuve est faite que chaque enfant, quelle que soit son appartenance sociale, peut s'intégrer dans un système d'égalité des chances et d'accès à la culture, il nous appartient de mettre en place le dispositif qui va le sauver.

 

Aujourd'hui, des milliers d'enfants des quartiers qui “galèrent“ pourraient être pris en charge dans des Maisons Passeurs d'Arts qui sont des lieux d'apprentissage des différentes esthétiques artistiques, des lieux d'épanouissement où l'on apprend aussi à vivre ensemble, à respecter les autres et à se respecter soi même.

 

Qui peut dire aujourd'hui que nous pouvons nous passer d'une telle école de vie et de citoyenneté ? Qui peut prétendre qu'il appartient aux autres de mettre un tel dispositif en place ou qu'il coûterait trop cher ? L'éducation, l'instruction sont bien moins coûteux que l'ignorance qui conduit à l'illettrisme ou à la délinquance. Il nous appartient de nous battre pour que chaque enfant puisse profiter de ce que l'art, la culture et tout ce qu'ils produisent savent offrir de meilleur.

 

Les Passeurs d'Arts affirment que des êtres sensibles peuvent changer ce monde pour le rendre meilleur et font tout ce qui est en leur pouvoir pour être entendus. Ils disent que chaque jour qui passe est perdu pour des milliers d'enfants et ils en ont assez d'entendre que leur projet est beau et de recevoir des bravos. Le projet Passeurs d'Arts est un combat.

 

Imaginez un monde où l’on ne parlerait plus aux enfants uniquement en termes de chiffres, de pourcentages, d'évaluations, de taux d’échec , mais où on commencerait par tendre a main avec bienveillance. Dans un orchestre, les premières choses que l'on apprend sont l'harmonie, le vivre-ensemble... Elle naîtra facilement chez les enfants ou les adolescents, l’envie de redistribuer la chance à leur tour ; nous assisterons sans aucun doute à l'avènement d’une société plus unie, plus forte, plus solidaire, plus humaine avec des jeunes qui rêveront leur avenir simplement parce que nous aurons généreusement partagé notre enthousiasme, notre confiance.

Mesdames, Messieurs, mettre en place le plus beau dispositif d'éducation par l'Art dépend d'une volonté politique. Notre pays a largement les moyens de s'intéresser à la jeunesse qui vit sur son territoire. Aidez nous à construire ce réseau d'épanouissement et d'intégration magnifique pour qu'aucun enfant ne nous reproche jamais de n'avoir rien fait.

REDISTRIBUONS LA CHANCE

Rejoignez nous

 

Please reload

Article proposé

TUTTI, parce que ça veut dire ENSEMBLE !

May 5, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Abonnez-vous pour recevoir les news de Tutti, Passeurs d'arts

© 2019 by Passeurs d'Arts

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram