Journée internationale des droits de l'enfant

Il y a beaucoup à dire sur le sujet. En 2000, nous écrivions avec mon grand ami Marc Steckar une rage musicale sur le thème des enfants maltraités, victimes des guerres et de l'exploitation des hommes. LES ENFANTS D'ESPÉRANCE...


J'ai pris conscience de la violence qui s'abat sur des centaines de millions de victimes innocentes. Les adultes n'épargnent pas les plus fragiles. Comment l'homme a t-il pu devenir si pervers, cruel, avide de richesses sur une planète qui nous offre tout en abondance, et quand l'intelligence est en mesure de réaliser les plus belles œuvres ?

Guerres, esclavage moderne, prostitution et autres fléaux représentent les plus grandes monstruosités subies par les enfants, mais sans aller regarder bien loin, l'inégalité d'accès à la connaissance, à l'art ou à la culture sont d'autres formes de maltraitances interdisant à beaucoup l'espérance d'un avenir serein.

Aucun enfant ne mérite qu'on ne lui offre pas le meilleur de ce que la vie peut offrir.


L'inégalité d'accès à l'art, à la culture, est une autre forme de négligence envers certains enfants. Tout le monde connait l'importance d'une éducation artistique. Tout le monde sait que ce sont ceux qui en ont le plus besoin d'art, les plus démunis, qui ne se voient rien proposer ou presque. La conscience politique peut être aveugle ou inconsciente.

Le livret de la rage musicale Les enfants d'espérance(Musique Marc Steckar) est disponible sur demande.




Ces deux images sont bien différentes... Si nous ne faisons rien, tout peut arriver.

Un instrument dans les mains d'un enfant, c'est un fusil en moins pour demain. Et si on demandait à ceux qui trouvent toujours que la culture coûte trop chère laquelle de ces images ils préfèrent ?!






Article proposé
Articles récents

Abonnez-vous pour recevoir les news de Tutti, Passeurs d'arts

© 2020 by Passeurs d'Arts

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • Blanc Icône Instagram